Skip to content
4 octobre 2013 / Camille

Mangez local en toute saison avec un déshydrateur alimentaire

deshydrateurs 300x300 Mangez local en toute saison avec un déshydrateur alimentaireHors saison, il est difficile de manger des fruits bons et locaux. Ils sont souvent plus chers, importés en France par avion ou bateau et ce mode de transport n’est pas très sain pour l’environnement.

Alors comment manger des fraises en hiver et des gaspachos de potiron en été ?
Greenweez.com vous présente : le déshydrateur alimentaire.

Plus besoin d’acheter des fruits et légumes au prix fort, qui, en plus, ne sont pas locaux.
Avec un déshydrateur alimentaire, mangez des fruits et des légumes de votre jardin ou de votre marché hors saison.

Mais, qu’est ce qu’un déshydrateur ?

C’est un appareil constitué de plusieurs étages, sous la forme d’un mini four, il déshydratera vos fruits et légumes. Privés d’eau, ils sécheront, et vous pourrez ensuite les conserver dans des bocaux pour les cuisiner quelques mois plus tard.

Comment procéder ?

Ramassez ou achetez autant de fruit de saison, locaux, et à faible coût, que vous pouvez.
Bien sûr, il vous sera impossible de tout consommer dans les jours à venir, sans qu’ils commencent à pourrir. Alors, nettoyez et coupez tous vos fruits et légumes en tranches et petits morceaux. Vous placerez ces derniers sur des papiers cuisson (pour les retirer plus facilement par la suite) que vous placerez sur les différents étages de votre appareil.
Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre que votre appareil fasse le reste.
Vous les conserverez à l’abri de l’humidité et quand le moment sera venu, cuisiniez vos fruits et légumes avec de l’eau, en thé, avec de l’alcool ou tout simplement dans un bol remplit d’eau au micro-ondes.

Le principe de fonctionnement

Un déshydrateur opère comme un four, mais, vous ne pourrez jamais déshydrater vos fruits et légumes dans un four aussi puissant.
C’est pourquoi, le déshydrateur chauffe les fruits et légumes à faible température : entre 30 et 70° degrés.
Le temps de chauffe est donc long : entre 8 heures et 12 heures.
La température et le temps sont à choisir en fonction des fruits ou des légumes à déshydrater. Mais, sachez que c’est un appareil très peu énergivore.
Par exemple, à 0,1€/kW, pour une durée de séchage de 10 heures :
le déshydrateur Nutris de chez Lagrange de nous coutera que 0,25€ en électricité.
le déshydrateur Dörrex de chez Stöckli avec les grilles en plastique ne coutera que 0,60€ en électricité.

Ce mode de conservation de fruits et légumes est le moins énergivore, d’autant plus que c’est celui qui gardera toutes les saveurs et les vitamines.
En effet, les bocaux et la congélation détériorent ces dernières : les aliments perdent en qualité et la congélation est aussi très énergivore.

C’est parti pour déshydrater raisins, bananes, figues, pruneaux, abricots, courgettes, concombres, abricots, fraises, potirons, carottes et bien plus encore !

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. Kip Nash / fév 9 2014

    Une nouvelle étude le confirme aujourd’hui, mais ne rend compte que d’une relation faible – mais “significative” – entre l’absorption de fruits et de légumes et le risque de cancer. Le risque était en effet réduit d’environ 3% par augmentation de 200g de la quantité quotidienne de fruits et légumes. La seule consommation accrue de légumes était légèrement bénéficiaire mais seulement pour les femmes. Les gros buveurs qui consommaient beaucoup de fruits et légumes avaient un risque quelque peu réduit, mais seulement pour les cancers reliés à la consommation d’alcool ou de tabac.

Laisser un commentaire

Security Code:

Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes